Quel stage à effectuer durant l'année universitaire à SUPINFO

Les étudiants inscrits à un niveau de cursus de SUPINFO International University peuvent avoir à effectuer des stages en entreprises tout au long de leur parcours d'études. Ces stages en entreprises sont obligatoires ou optionnels en fonction des niveaux et sont de deux types :

§  Stages à temps partiel : les étudiants sont autorisés à être présents en entreprise deux jours par semaine pour les 3, 4è et 5è année et un jour par semaine pour les 1è et 2è année, durant l'année universitaire ainsi qu'à plein temps pendant les vacances de Noël, de Février et de Pâques. Ces stages sont d'une durée libre qui est négociée directement entre l'entreprise et le stagiaire mais doivent avoir lieu entre le 1er novembre et le 30 juin de l'année universitaire en cours.

§  Stage à temps plein (Obligatoire):

§  Stages d'été : d'une durée de trois mois minimum, ils ont lieu entre le 1er juillet et le 31 octobre de chaque année.

§   Stages de fin d'études (uniquement pour les étudiants de 5ème année) : d'une durée de six mois, ils ont lieu du 1er avril au 30 septembre.

Le statut de stagiaire est souvent plus intéressant qu'un Contrat à durée Déterminée (CDD), un contrat de professionnalisation ou même un Contrat à Durée Indéterminée (CDI) en cours d'études (le CDI est vraiment intéressant en lieu et place du stage de fin d'études mais pas plus tôt) car il offre plus de souplesse (on peut changer d'entreprise ou adapter le rythme à volonté), et une fiscalité bien meilleure (moitié moins de charges sociales tant pour le stagiaire que pour l'entreprise et pas d'impôts sur le revenu si le stage dure moins de 3 mois) pour un salaire équivalent (il n'y a aucune limite de rémunération pour un stage, certains de nos étudiants sont à plus de 2000 Euros par mois). De plus, un étudiant en contrat de professionnalisation devient stagiaire de la formation professionnelle (Livre IX du Code du Travail) et non plus étudiant. Il perd alors tous les avantages du statut d'étudiant (bourses du CROUS, logements étudiants, resto U, réductions de transports de type carte Imagin'R...).

La fiscalité des stages d'été, des stages de fin d'études et des stages à temps partiel, est celle appliquée aux stages conventionnés. Elle a été modifiée par une nouvelle loi qui est entrée en vigueur au 1er juillet 2006 :

L'entreprise et le stagiaire sont exemptés de charges concernant les retraites, le chomage et les ASSEDIC,
Seule la partie URSSAF (Sécu + Allocations + CRDS + CSG...) reste à cotiser, soit environ 25% de charges patronales pour l'entreprise et 10% de charges salariales pour le Stagiaire (c'est-à-dire la moitié des charges payées dans le cas d'un CDI),
Cependant, il y a désormais une franchise fiscale égale à 12,5% du plafond de la sécu, au prorata temporis de la durée du stage bien entendu.

 

 

Commentaires et Base de connaissances